• FR
  • GB
Châtaignes du Pays d'Annot (c) Pays A3V
La châtaigne

La châtaigne

L'origine des châtaigneraies du Pays d'Annot remonte au XVIème siècle. Largement associé au grès, cet arbre emblématique de notre territoire a, durant des siècles, nourri les habitants . Mais, au siècle dernier, la châtaigne a été délaissée et les vergers ont, peu à peu, été abandonnés.

Depuis 2004, dans le cadre de la charte forestière du Pays A3V, cinq Associations Syndicales Libres représentant des propriétaires d'Annot, Braux, Castellet les Sausses, Le Fugeret, Méailles et Saint Benoît, se sont constituées pour rénover la châtaigneraie. Dix ans plus tard, les vergers rénovés ont retrouvé de la vigueur, la production, transformée dans les Cévennes, est commercialisée et l'ouverture d'un atelier de transformation sur le canton est en projet.

La "crème de châtaigne des grès d'Annot" et les pots de châtaignes au naturel sont en vente dans les commerces des villages et sur le marché d'Annot, le mardi matin.

Les champignons

Ramassés et séchés, les champignons ont été, de tous temps, consommés par les habitants. Le plus réputé est le cèpe dont la présence est favorisée par le sol acide et les essences forestières des grès d'Annot.
Attention : le ramassage des champignons fait l'objet d'une règlementation.

Frais ou secs selon la saison, vous les trouverez en vente dans les commerces et sur le marché.

Charcuterie et salaisons

Autrefois, dans nos campagnes, jambons, lards, longes et poitrines du cochon étaient salés pour les conserver. On confectionnait des caillettes en entourant d'une crépine des lamelles de gras, de maigre et de foie de porc parfumées de sauge ou des pâtés tels que le pastissoun, mélange de foies de volailles, gras de porc et châtaignes.

Poussez la porte de nos bouchers charcutiers pour retrouver ces savoureuses préparations.

Je(u) dis on sort - éveil à l'art pour les tout-petits

Je(u) dis on sort - éveil à l'art pour les tout-petits

+

Cinéma -

Cinéma - "Big Foot Junior"

+

Le marché


Flâner sur le marché, le mardi matin, est la façon la plus agréable de débuter la découverte du village. Au-delà des étals colorés de vêtements, fleurs ou plantes, vos yeux se régaleront des fraises, des tommes, des cèpes ou des melons selon la saison.
Et pour patienter jusqu'à l'heure du déjeuner, optez pour une part de socca, cette galette de farine de pois chiches, à déguster dès la sortie du four. A moins que vous ne préfériez vous attabler à la terrasse de l'un des cafés qui bordent la place.